Les origines du chinchilla

Le chinchilla est originaire de l’Amérique du sud, dans la Cordillère des Andes. Du haut de ses montagnes, il grimpait, sautait comme toute espèce sauvage. Il existait deux espèces : le lanigera (chinchilla à queue longue) et le Brevicaudata (chinchilla à queue courte). Un jour, l’homme décida de suivre une mode : la fourrure. Le chinchilla ayant une fourrure douce et dense, la chasse aux chinchillas a commencé. Ainsi sont nés les élevages de chinchillas pour leur fourrure et une quasi disparition de l’espèce…

C’est seulement en 1910 lorsque l’exportation de fourrure a été interdite par le gourvernement qu’est né l’élevage de chinchillas pour compagnie.

Mais alors comment se comportait le chinchilla sauvage à l’époque ? Avait-il les mêmes besoins qu’aujourd’hui ? Est ce que nous leur offrons une vie satisfaisante ? 

Anonyme

A l’état sauvage, le chinchilla aimait courir et sauter à travers les montagnes et guettait le moindre danger pour se cacher dans la roche. Aujourd’hui, il reste des comportements sauvages chez le chinchilla : se rouler dans la terre à bain, sauter et prendre appui contre des parois, faire des lâcher de poils pour se défendre des prédateurs en cas de stress. Ces besoins naturels sont toujours respectés.

Aujourd’hui grâce au travail des éleveurs, il est possible d’en voir de plusieurs couleurs alors qu’à l’état sauvage très peu de mutations existaient. 

Aujourd’hui, nous pouvons leur offrir une vie adapatée en choisissant la cage, l’enclos mais également leur nourriture. C’est donc à nous les humains de continuer à préserver cette espèce !

Vous souhaitez en savoir plus ?