Nos mutations

Black Pearl

Cette mutation est de plus en plus rare puisque le seul moyen de l’obtenir c’est d’avoir des porteurs black pearl x black pearl. Il existe cependant des brown pearl désormais. Avec le dos noir intense et le ventre blanc, le black pearl est la mutation fétiche de l’élevage.

Violet

C’est une mutation recessive, de ce fait il est important de ne pas marier deux violet ensemble. Le violet est une couleur claire qui peut en fonction du mariage former une nouvelle mutation : white violet.

Ebony

Le gène ebony est celui qui est le plus utilisé en élevage puisqu’il peut être de plusieurs couleurs : light / médium / dark / extra dark. C’est un gène dominant, il est donc aisé de travailler avec deux gènes différents et d’obtenir une troisième mutation.

Tan / Beige

Le gène beige vient de chez Monsieur Tower. Cette mutation est plus facilement appelée « Beige » ou « Blond » en fonction de son état apparent.

White

Le premier chinchilla blanc est issu de chez Monsieur Wilson (d’ailleurs une mutation existe à son nom). Comme son nom l’indique, le pelage est blanc. En fonction des gènes ajoutés, il peut avoir des tâches marrons (white tan), des tâches grises ou noires (white ebony).. etc. 

Standard

C’est la couleur naturelle du chinchilla sauvage. Il est gris clair ou foncé avec le ventre blanc.
Le standard est une mutation obligatoire dans un élevage pour fortifier les lignées et récupérer ce gène naturel du chinchilla.

Angora

Le gène angora devient de plus en plus connu même si aujourd’hui, chaque pays travaille un gène différent. Le plus important est de garder la qualité de la fourrure et une longueur de poils jusqu’aux pattes. Ce gène peut être de toutes les couleurs.

Classique

Le pelage classique est très répandu, il est lisse et sans trop de longueur. Il existe aussi des classiques RPAC : c’est à dire qu’ils portent le gène angora mais physiquement cela ne se voit pas. D’où l’importance du pedigree.

Velvet

Cette mutation est apparue grâce à M.Gunning en 1954. Elle a pour particularité d’avoir les flancs gris et le dos noir.
Cette mutation est très complexe car n’existe qu’à l’état hétérozygote. Autrement dit, il ne faut jamais marier deux velvet ensemble.

Vous souhaitez en savoir plus ?